AAP Sept 2016 – Couchage et peau à peau pour les nouveau-nés à terme et en bonne santé

L’AAP – Académie Américaine de Pédiatrie – fait paraître une guidance clinique pour le peau à peau des bébés nés à terme et en bonne santé, afin de pallier aux risques de suffocation ou de chute. Cette guidance, qui concerne les enfants nés à terme et en bonne santé, est destinée aux professionnels de maternité de salle de naissance et de suites de couches.
Elle est co-signée par Lori Feldman-Winter et Jay P Goldsmith, pour le comité de lutte contre la mort subite.

Il s’agit de favoriser le peau à peau, à la naissance et ensuite, en évitant les accidents graves et sans encourager les mères à dormir avec leur bébé lors de leur séjour à la maternité.

Une procédure pour le peau à peau à la naissance est proposée ainsi que la check-list d’une position sûre du nouveau-né à maintenir au cours du peau à peau.

L’information des parents et de leurs accompagnants est recommandée, ainsi que le repérage des mères épuisées par l’accouchement, qui peuvent manquer de vigilance à leur bébé :  elles doivent bénéficier d’une supervision adéquate par des professionnels disponibles, notamment la nuit.

Pour le couchage de nuit, le lit co-dodo est cité comme un outil alternatif au berceau séparé, intéressant pour ses effets bénéfiques sur l’allaitement et qui peut être éventuellement considéré comme plus sûr que le lit de la mère pour le sommeil du bébé.

Malheureusement les auteurs n’abordent à aucun moment la possibilité de maintenir le bébé avec un bandeau dans une position adéquate, telle que le recommande l’OMS dans son guide sur  la Méthode des Mères Kangourou de 2004  afin d’éviter les accidents, et n’apporte à ce sujet aucun élément susceptible de nous aider.

 

Publié le vendredi 26 août 2016