ANR Colostrum

Programme de recherche ANR COLOSTRUM :

L’alimentation pré-lactée, don et consommation néonatale du colostrum : pratiques, représentations et enjeux de santé publique.

Ce programme, coordonné par Joël Candau (LAPCOS – Université de Nice Sophia Antipolis), sur 3 ans, du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2015, a regroupé 13 partenaires dans 7 pays (Allemagne, Brésil, Bolivie, Burkina Faso, Cambodge, France, Maroc) et 4 continents. Il est le premier, au niveau international, à être entièrement consacré à la toute première phase de l’allaitement : le don du colostrum à l’enfant et sa consommation par le nouveau-né. Il comprend 2 volets complémentaires :

  • anthropologique, qui a pour objectif de documenter les pratiques et les représentations en lien avec la consommation néonatale de colostrum – moins bien comprise que d’autres faits relatifs à l’allaitement – dans 7 pays différents : Allemagne, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, France et Maroc, caractérisés par des contextes sociaux et culturels contrastés.  
  • biologique et psychobiologique: propriétés sensorielles et fonctionnelles du colostrum ( pour les adultes, parents ou non et pour les nouveau-nés) qui sont encore largement ignorées. Cette partie est assurée par l’équipe d’éthologie du CSGA – Dijon (UMR 6265). Propriétés immunologiques et effets dans le champs des allergies respiratoires et alimentaires, conduites sur le modèle animal. Cette partie est portée par le E.A.Tolérance immunitaire de l’Hôpital L’Archet à Nice.

De façon plus large, ce projet, premier du genre sur le plan international, est complètement dédié à la toute première phase de l’alimentation humaine, l’ingestion de colostrum :

  • comment les variables culturelles peuvent expliquer la consommation ou non de colostrum dans les pays cibles,
  • accéder à des savoirs anthropologiques et bio-culturels sur la perception d’une substance organique telle que le colostrum,
  • rechercher les effets bénéfiques de la consommation de colostrum sur la prévention des allergies 
  • élaborer des recommandations utiles aux politiques de santé publiques et aux initiatives d’éducation dans les pays ciblés. Notamment, ce qui pourrait être attendu du projet est une augmentation de la consommation de colostrum par le nouveau-né, à partir du moment où les effets de cette consommation sur la santé de l’enfant seraient plus largement connus.

Cinq laboratoires de recherche y collaborent : le Centre d’anthropologie culturelle (CANTHEL, EA 4545) de l’université de Paris Descartes (Paris, France), le Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation – UMR 6265 (Dijon, France), le laboratoire d’Anthropologie et de psychologie sociale et cognitive (LAPCOS, EA 7278) de l’université de Nice Sophia Antipolis (Nice, France), la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH, USR 3125, Aix-en-Provence, France), «Tolérance Immunitaire » (EA 6302 TIM) de l’université de Nice Sophia Antipolis (France).

Treize partenaires, présents dans huit pays différents (Allemagne, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, France, Maroc Sud et Maroc Fès), ont participé à l’ensemble des enquêtes anthropologiques. L’ANR COLOSTRUM a été financée sur une durée de trois ans (du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2015) puis prolongée sur une année (2016). La phonothèque de la MMSH, en collaboration avec l’équipe du LAPCOS (EA 7278), a été chargée de cataloguer, indexer et documenter le dépôt des données issues des entretiens menés par les anthropologues et d’archiver les données de la recherche dans une démarche d’open science qui faisait partie de la problématique de l’ANR. Le fonds est composé de huit corpus, constitués à partir des données des entretiens et des données collectées dans chaque pays partenaire. Il compte 165 notices documentaires mises en ligne sur Ganoub et Calames, 128 transcriptions en langue française mises en ligne sur Nakala, 165 enregistrements sonores d’une durée totale de 92 heures consultables sur Ganoub et Calames, de 217 photographies dont 122 publiées sur MédiHAL, ainsi qu’un dossier scientifique mis en ligne sur Nakala.

Le fonds est plurilingue car les enquêtes sont enregistrées dans la langue du pays (allemand, arabe dialectal, portugais, espagnol, français, khmer, tamazight, moré).

Les données ont été collectées par des enquêteurs et enquêtrices, qui ont données lieu à un traitement documentaire par différents intervenants à la Phonothèque de la MMSH d’Aix-en-Provence. Giulia Manfredi a été en charge de la réalisation d’un catalogue documentaire portant sur l’ensemble du fonds ANR Colostrum.

Vous trouverez au format PDF le catalogue documentaire des données de la recherche du fonds ANR Colostrum, avec les notices et les fichiers sonores et PDF reliés, l’index des descripteurs ainsi que l’index des photographies publiées et non publiées sur MédiHAL.

Le fonds est également accessible à partir de Ganoub, la base de données de la phonothèque de la  Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, et de Calames, la base de données de l’ABES.

Publié le lundi 12 juin 2017

Pour aller plus loin,

Accéder à tous les catalogues documentaires collectés au cours de ce projet

La liste des équipes de recherche concernées par ce projet