GREEN – SFN : Recommandations préparation à la sortie d’hospitalisation des nouveau-nés vulnérables

Quand et comment anticiper la sortie du nouveau-né vulnérable de l’hôpital et sous quelles conditions ? Stabilité cardio-respiratoire ? Compétences du nouveau-né ? Compétences de ses parents ? De quoi ont besoin les parents et les professionnels pour que la transition hôpital domicile se fasse dans la confiance, dans le contexte d’une naissance inopinée, parfois compliquée et parfois associée à un syndrome de stress post-traumatique ? Quel suivi mettre en place ? Quel soutien (parentalité, allaitement) anticiper ?

C’est, entre autres, à ces questions, qu’à souhaiter répondre le Groupe de Réflexion et d’Evaluation de l’Environnement du Nouveau-né – GREEN de la Société Française de Néonatologie au travers d’un texte argumenté par des niveaux de preuves et une revue exhaustive de la littérature: Recommandations pour la préparation à la sortie d’hospitalisation des nouveau-nés vulnérables

dont voici un bref résumé.

Il est important d’optimiser les conditions d’une transition hôpital-domicile limitant les risques liés à la pathologie, au vécu familial de la durée souvent longue de l’hospitalisation et aux conséquences de l’initiation difficile des interrelations parents-enfant.

Ces risques concernent les mères et les familles avec des risques de dépression et de stress post-traumatique mais aussi les enfants avec des risques élevés de réhospitalisation.

La revue systématique de la littérature effectuée pour établir les recommandations souligne l’importance d’une implication précoce et progressive des familles favorisée par les cohabitations prolongées des parents avec leur nouveau-né.

L’évaluation du niveau de préparation à la transition vers le domicile est à faire conjointement par les soignants et la famille. Elle s’appuie sur une évaluation individualisée, participative, centrée sur la famille et valorisante des compétences du nouveau-né prenant en compte la maturité cardio-respiratoire et le soutien à l’alimentation. Elle s’appuie aussi sur une observation partagée de l’évolution vers l’autonomisation et la prise de confiance des familles pour fournir les aides médico-psycho-sociales nécessaires avant et après la sortie.

Le suivi doit être organisé, coordonné avec une transmission maitrisée de l’information. Il peut s’appuyer sur différents outils, sur les programmes d’intervention pré et post-hospitalier, sur l’hospitalisation à domicile, les réseaux de soins, de professionnels de santé et de support social disponible au plus proche des familles.

Les recommandations effectuée par le Groupe de Réflexion et d’Evaluation de l’Environnement du Nouveau-né de la Société Française de Néonatologie présentées concernent à la fois des principes généraux et des outils pratiques.

Publié le samedi 3 août 2019

Pour aller plus loin