Lait maternel et croissance du cerveau de l’enfant né prématurément

Des chercheurs de l’Université Saint Louis de Washington présentent des résultats intéressants au congrès annuel des Pediatric Academic Societies de Baltimore cette semaine.

baby_brain_eric_young

En suivant la croissance du cerveau de 77 bébés nés prématurés et en comparant la quantité de lait maternel administrée au cours de l’hospitalisation, les chercheurs ont mis en évidence que la croissance de leur cortex était proportionnelle à la quantité de lait maternel reçue par les bébés, versus lait de formule.

“Plus la quantité de lait maternel augmentait, plus le bébé avait des chances d’avoir une plus grande surface corticale. Le cortex étant la partie du cerveau associée à la cognition, nous pouvons supposer, que d’avantage de cortex va aider à soutenir les processus cognitifs alors que ces bébés grandissent et se développent » déclare la chercheuse principale, Erin Rogers.

Ils envisagent de suivre ces enfants sur leurs premières années de vie, afin de déterminer si une croissance précoce plus rapide du cerveau, impacte à terme, la trajectoire du développement cognitif, moteur et social.

Des résultats qui confirment des résultats antérieurs bien documentés sur l’intérêt du lait maternel pour le développement cognitif de l’enfant prématuré.

 

Publié le lundi 2 mai 2016

Pour aller plus loin