Léger risque associé entre photothérapie pour ictère néonatal et leucémie aigüe myéloïde ?

Deux études américaines publiées dans Pediatrics ce mois ci font état d’un lien statistique entre photothérapie néonatale et leucémie aigüe myéloïde.

La première étude porte sur plus de 5 millions d’enfants nés en Californie, entre 1998 et 2007,  à 35 semaines ou plus, et ayant bénéficié d’une photothérapie au cours des 15 premiers jours de vie, montre un risque associé de présenter un cancer, entre le 61ème jour et le 365ème jour de vie, plus élevé si l’enfant a reçu une photothérapie, avec un risque relatif de 1,3 tous cancers confondus et de 2,7 concernant la seule leucémie myéloïde.

La 2ème étude porte sur une population californienne de presque 500 000 enfants, nés à 35 semaines ou plus entre 1995 et 2011 et suivie tout au long de l’enfance depuis. Après ajustement, les auteurs ne retrouvent pas d’association entre les cancers pédiatriques et la photothérapie , excepté pour les leucémies ( IRR brut de 2,1), et le cancer hépatique.

Un commentaire de Lindsay Frazier invitant à la prudence dans le traitement de ces données est paru également de façon conjointe : le nombre de cas de cancers restant faible, manier des grands nombres peut être trompeur.

Les auteurs concluent que l’utilisation de la photothérapie pourrait être associée à une légère augmentation du risque de cancer dans l’enfance, bien que l’augmentation du  risque absolu reste faible.

Les auteurs soulignent cependant que la photothérapie est un traitement très utile et nécessaire pour éviter des atteintes graves chez les bébés présentant un ictère néonatal, et qu’une association n’est pas une cause.

Ils montrent également que l’utilisation de la photothérapie aux USA qui concernait 2,7% des bébés en 1995, en concernait 15,9% en 2011.

Ils recommandent de considérer ce risque même faible, au moment de prendre la décision de traiter par photothérapie un nouveau-né, et spécifiquement dans le cas où son taux de bilirubine est inférieur au taux recommandé de traitement.

Publié le vendredi 27 mai 2016

Accéder à ces publications