NOUVELLE FORMATION « Améliorer le vécu des femmes et de leur partenaire : travail, accouchement et naissance » 2 jours

Cette nouvelle formation s’inscrit dans le cadre des soins centrés sur l’enfant et sa famille, afin de faciliter la mise en place des processus d’attachement, favoriser la physiologie et minimiser les interventions inutiles et iatrogènes. Elle s’appuie sur des données probantes récentes et soutient la mise en place des recommandations nationales et internationales autour du travail et de l’accouchement.

Contexte de la formation 

La Haute Autorité de Santé – HAS – a émis en décembre 2017 des recommandations – RPC – concernant l’accouchement normal et les interventions médicales, afin de :

  • répondre à la demande des femmes quant à une prise en charge moins médicalisée de l’accouchement en respectant son déroulement spontané,
  • améliorer et garantir la sécurité des soins de la mère et de son enfant
  • harmoniser les pratiques, notamment dans les lieux dédiés à la physiologie

Le Collège National des Sages-Femmes – CNSF – a émis en décembre 2016 des recommandations – RPC – pour l’utilisation des oxytociques au cours du travail, en vue d’en favoriser l’utilisation pertinente et veiller à une moindre iatrogénie.

Au plan international, le Collège Américain des Gynécologues-Obstétriciens – ACOG, a produit des recommandations en 2017, visant à faciliter un travail physiologique et minimisant les interventions, concernant les femmes qui se mettent spontanément en travail, à terme.

L’Organisation Mondiale de la Santé – OMS – depuis 2018, recommande des soins individualisés au cours du travail afin que l’accouchement soit, pour chaque femme, une expérience positive, limitant les interventions inutiles, et permettant à la femme, lors des interventions nécessaires, de conserver un sentiment d’accomplissement et de contrôle personnels.

Objectif général de la formation

Conformément aux différentes recommandations nationales et internationales, cette session de formation vise à apporter des connaissances et des outils pratiques aux professionnels qui interviennent en anté-natal et au cours du per-partum dans l’objectif de :

  • Améliorer la satisfaction des femmes vis à vis du travail et de l’accouchement, en accompagnant leur projet
  • Faciliter le travail physiologique et minimiser les interventions non médicalement justifiées
  • Soutenir le sentiment de compétence – « empowerment » de la femme et de son partenaire, leur estime d’eux-mêmes à faire face au travail et à accueillir leur nouveau-né

Public visé

Tout professionnel en contact avec des femmes enceintes, leur partenaire, en ante-natal ou au cours du per-partum.

Publié le dimanche 19 août 2018

Pour aller plus loin,

Pour tout savoir sur cette nouvelle formation