Le peau à peau est associé à une atteinte plus précoce de l’allaitement exclusif chez le prématuré

Une publication parue ce mois-ci dans Acta Paediatrica montre une association entre la durée du peau à peau au cours de l’hospitalisation et l’âge où le bébé est capable de se nourrir exclusivement au sein.

104 enfants nés entre 28 SA et 33SA + 6 ont été suivi jusqu’à leur 1 an en âge corrigé. Les parents et l’équipe ont enregistré la durée des épisodes de peau à peau au cours du séjour dans l’unité de soins intensifs.

53 enfants ont atteint un allaitement exclusif avant la sortie à un âge médian de 35 SA (32SA+1, 37SA+5), ce qui démontre qu’il n’est pas juste de considérer un âge gestationnel minimal pour l’atteinte d’un allaitement exclusif.

Les 51 enfants qui n’étaient pas allaités exclusivement au moment de la sortie étaient ceux nés les plus tôt et dont l’hospitalisation a été la plus longue.orasAP2016

Le peau à peau était initié en moyenne dans les 5 h et 45 mn suivant la naissance ( 0 – 78 h) et la durée médiane du contact peau à peau était de 7 heures 30 par 24 h ( 1,5h à 24 heures).

La durée du contact peau à peau est apparue comme la seule variable significative à l’établissement d’un allaitement complet avant la sortie, et les enfants bénéficiant des épisodes quotidiens de contact peau à peau les plus longs sont ceux qui ont atteint un allaitement exclusif le plus précocement.

La durée du peau à peau au cours de l’hospitalisation n’a pas eu d’influence sur la croissance de l’enfant au cours de la première année, ni avec la durée de l’allaitement exclusif ou partiel.

Publié le mardi 26 juillet 2016

Pour accéder à la publication,

Accéder au résumé sur le site de Acta Paediatrica de cette publication en cliquant ici