Le vaccin contre la COVID est-il sans danger pour les mères qui allaitent?

L’Academy of Breastfeeding Medicine (ABM) ne recommande pas l’arrêt de l’allaitement pour les personnes vaccinées contre le COVID-19.

Dans une déclaration du 12 janvier 2021, l’ABM suggère que les femmes qui allaitent discutent des risques et des avantages de la vaccination avec leur médecin, en tenant compte de leur risque de contracter le COVID-19 et de développer une maladie grave, selon la revue Breastfeeding Medicine.

Il s’agit d’un sujet difficile car les essais vaccinaux ont exclu les femmes allaitantes. Ainsi, il n’y a pas de données cliniques concernant la sécurité du vaccin Pfizer / BioNtech ou Moderna chez les mères qui allaitent. Selon la déclaration de l’ABM, «il y a peu de plausibilité biologique que le vaccin causera des dommages, et les anticorps contre le SRAS-CoV-2 dans le lait peuvent protéger l’enfant allaité.» «Sans données cliniques, l’Academy of Breastfeeding Medicine s’est appuyée sur la plausibilité biologique et l’opinion d’experts pour rédiger une déclaration sur les considérations relatives aux vaccins à ARNm COVID-19 pendant la lactation», déclare Alison Stuebe, MD, présidente d’ABM. «Les informations disponibles sont rassurantes; cependant, les femmes enceintes et allaitantes méritent mieux que la plausibilité pour guider les décisions médicales. Dorénavant, les essais cliniques de phase 3 devraient systématiquement inclure des participantes enceintes et allaitantes.»

Publié le mardi 19 janvier 2021